Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Vidéo confession en préparation à la journée du pardon

31 mars 2017

et des célébrations pénitentielles proposées en ce temps de Carême

« Pas besoin de me confesser, je dis moi-même au Bon Dieu ce que j’ai dit ou fais de mal », entend-on souvent. Alors pourquoi se confesser ? Et bien parce « il y a une objectivité dans le geste de s’agenouiller devant un prêtre qui, à ce moment-là, devient l’instrument par lequel la grâce me parvient et me guérit. » (Pape François). Parce que Jésus a donné à ses apôtres le pouvoir et la mission d’absoudre : « Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » (Jean 20, 22-23). Parce que dire nos péchés en énonçant des actes concrets, en étant vrais, nous apporte paix et joie !

 

Alors comment se confesser ? Voici en vidéo, 3 façons de rater sa confession (et non ce n’est pas une blague pour le 1er avril !) : la confession planeur, la confession brouillard ou la confession calcul, par le P. Eric-Hervé Grosjean (de Padreblog), pour que, lors de notre prochaine confession, nous ne tombions pas dans le panneau !

 

<< Go back to list