Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

15 août 2017 – Assomption de la Vierge Marie

15 août 2017

Évangile, méditation et tous les horaires des célébrations en Savoie

Tous les horaires des célébrations en Savoie

Évangile selon saint Luc 1, 39-56

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. » Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.  

En cette fête de l’Assomption, les chrétiens se réunissent nombreux dans les sanctuaires dédiés à Marie. Nous sommes tous en communion de louange pour remercier le Seigneur. Marie est entrée corps et âme dans la éternelle de Dieu auprès de son Fils ressuscité. C’est une fête exceptionnelle à laquelle tous les chrétiens sont invités.
L’Évangile de ce jour nous a rappelé l’épisode de la Visitation. Nous y entendons aussi la prière du Magnificat et une partie du « Je vous salue ». Aucune autre page de l’Évangile ne contient autant de paroles de Marie. Son premier cri dans le Magnificat est une louange. La fête de l’Assomption est une invitation à l’action de grâce. Nous y célébrons la réussite du grand projet de Dieu qui veut sauver toute l’humanité.
Marie se souvient. Elle chante Dieu qui se souvient de « la promesse faite à nos Pères ». L’Évangile de Luc nous dit qu’elle conservait tout cela dans son cœur et le méditait. En célébrant l’Eucharistie nous nous associons à cette louange de Marie. Chacun de nous peut dire merci pour tous les bienfaits de Dieu qui ont marqué nos vies. Tout au long de notre existence, il n’a jamais cessé de déployer « la force de son bras » en notre faveur.
La fête de l’Assomption nous révèle l’avenir qui nous attend. Comme Marie, nous sommes appelés à connaître la gloire auprès du Père. La glorification de la Vierge nous annonce la nôtre. Comme elle, nous pouvons rendre grâce à Dieu qui s’est penché sur ses pauvres serviteurs et servantes pour les élever jusqu’à lui. Voilà cette bonne nouvelle qu’il nous faut crier au monde à temps et à contre temps.
Mais nous ne devons pas nous nous faire illusion : cette gloire n’est réservée qu’à ceux qui ont un cœur de pauvre, ceux qui, comme Marie, ne disposent d’aucun autre appui que la tendresse et la miséricorde du Père : « Déployant la force de son bras, il disperse les superbes, il renverse les puissants de leur trône, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides ».
Marie nous adresse un appel de la plus haute importance : Si nous voulons partager la gloire qu’elle reçoit de son fils, il nous faut aussi partager sa pauvreté. C’est ce même message que nous trouvons dans l’Évangile des béatitudes : « Heureux les pauvres de cœur », ceux qui sont entièrement ouverts au don de Dieu. (d'après diverses sources)

 

Cette fête de l’Assomption doit raviver notre désir de suivre le Christ qui veut nous conduire vers la Maison du Père. Marie, Mère de miséricorde, est toujours là pour nous adresser cette recommandation : « Faites tout ce qu’il vous dira ». Amen
Avec Marie, c’est Jésus qui vient nous VISITER. Il veut faire chez nous sa demeure en nous partageant son Corps et son Sang. Que cette rencontre nous comble de bonheur et de paix comme elle a comblé de joie Marie et sa cousine Élisabeth !

Quête du 15 août 2017 pour le budget pastoral diocésain (Denier)
En la fête de l’Assomption, tous les baptisés sont invités à contribuer par leur don à la dynamique pastorale de l’Eglise en Savoie. La quête de ce jour sera entièrement affectée au traitement des prêtres, à la formation de nos 3 séminaristes et à la rémunération des laïcs œuvrant à la mission. Comme vous le savez, l’Eglise en Savoie ne dispose que de vos dons pour porter la mission d’annoncer l’Evangile. Nous vous remercions par avance pour votre générosité.

<< Go back to list