Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Pèlerinage à Turin à l’occasion de la visite pastorale du Pape François le 21 juin 2015

2 juillet 2015

Suite à l’invitation de Monseigneur NOSIGLIA, évêque de Turin, et dans le cadre de l’Ostention du
Saint-Linceul et de la célébration du bicentenaire de la naissance de Don Bosco, Monseigneur Philippe
BALLOT s’est rendu du samedi 20 au dimanche 21 juin à Turin. Il était accompagné d’une délégation de
douze jeunes savoyards composée de quatre élèves du Bocage, trois étudiants, deux jeunes professionnels
et deux séminaristes.

Munie des pass nécessaires et du kit du jeune pèlerin turinois, notre fine équipe s’est séparée de son évêque dès le samedi soir pour suivre le programme destiné aux jeunes piémontais. À défaut de pouvoir visiter le Linceul, nous nous sommes promenés jusqu’au Sanctuaire de Marie Auxiliatrice avant de rejoindre une assemblée fort nombreuse à deux pas de la maison diocésaine de Turin, en un lieu un peu
original, une sorte de friche industrielle aménagée pour l’occasion et animée d’une grande chorale. Là, nous avons assisté à une belle veillée de prière présidée par Mgr Cesare NOSIGLIA, avec les évêques du Piémont et de la Vallée d’Aoste, conclue par une adoration eucharistique. Paraît-il que nous étions près de 6000… 6000 jeunes adorant d’un même coeur celui du Christ !
C’est pourtant bien la journée du dimanche que nous attendions tous avec impatience. Réveillés de bonne heure, après une nuit fraîche passée à la belle étoile, nous nous sommes rendus sur la Piazza Vittorio pour assister à la messe donnée par notre bon Pape François et près duquel Monseigneur BALLOT concélébrait. Pour certains d’entre nous qui ne parlaient pas italien, il a suffit de nous laisser guider par la liturgie et entrainer par la ferveur d’une foule immense et joyeuse tout en soupçonnant une homélie évoquant la fidélité de Jésus et l’amour infini du Père.
La messe terminée, nous avons répondu à l’appel du ventre par un charmant pique-nique au coin d’un parc avant de repartir en vadrouille du côté de la vieille ville. Trouvant portes closes à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, c’est au Sanctuaire de la Consolata que nous nous sommes rendus, sans savoir que le Souverain Pontife y était attendu pour une visite privée. C’est ainsi que nous l’avons vu arriver puis
repartir pour une deuxième fois ! Petite visite de l’église ensuite, la plus jolie de Turin à ce qu’on dit, avant de retourner à la Piazza Vittorio pour assister à la rencontre du Pape François avec les jeunes de Turin : des propos percutants sur l’amour, l’amitié, les fruits de l’Esprit et cette injonction de « vivre et ne pas vivoter ». Retrouvant Monseigneur BALLOT, nous avons finalement repris la route pour la Savoie remplis de souvenirs d’une demi-journée riche et intense, rendant grâce à Dieu pour ce beau cadeau.

 

<< Go back to list